CONGO-SITE : Portail National d'Information et de Conseils sur le Congo Brazzaville
Jeudi 30 Octobre 2014

Des professionnels des médias formés sur les violences sexuelles et domestiques au Congo


Samedi 1 Décembre 2012 - 12:14

L’association Azur développement a organisée le 30 novembre à Brazzaville, un atelier de formation des professionnelles des médias, des fonctionnaires et des animateurs d’organisations de la société civile. Organisé en collaboration avec le Centre de ressources pour la presse/Syfia, cet atelier a fait suite à la journée internationale des violences faites à l’égard des femmes et filles, qui est célébrée le 25 novembre de chaque année.


Des professionnels des médias formés sur les violences sexuelles et domestiques au Congo
Cet atelier s’est inscrit dans le cadre du projet de suivi de la réponse nationale à la violence domestique, mis en œuvre par l’Association Azur développement, en collaboration avec le programme d’appui aux réseaux de femmes de l’Association pour le progrès des communications (PARF d’APC), avec une subvention du Fonds Africatti de Hivos et Omydyar Network.

L’objectif de cette formation est de présenter la plateforme sur les violences sexuelles et domestiques, d’identifier les moyens d’implication des professionnels des médias dans la lutte contre les violences sexuelles et domestiques. Cette plateforme sur Internet de suivi des violences domestique vise à renforcer la documentation, le reporting et le suivi des cas de violences domestiques et les réponses des organismes d’application de la loi au Congo. Cette cartographie sert aussi à produire des évidences visant à déceler les manquements et emmener le gouvernement et les parties prenantes à améliorer la réponse nationale aux violences sexuelles et domestiques.

«Nous nous focalisons sur les violences domestiques dans les départements de Pointe-Noire et de la Bouenza. Les violences domestiques sont l’une des formes de violence les plus graves et les plus répandues dont sont victimes les femmes et les enfants de notre pays. Il faudrait rappeler que la violence à l’égard des femmes constitue une violation des droits humains et une forme de discrimination à l’égard des femmes. Pendant 16 jours, du 25 novembre au 10 décembre, nous menons des actions visant à prévenir les violences domestiques et à apporter du soutien aux survivantes de ce type de voilences dans plusieurs départements du pays», a dit la directrice exécutive de l’Association Azur Développement, Sylvie Niombo.

Rappelons que la violence sexuelle est la pénétration sexuelle forcée qu’un homme exerce sur une femme ; par contre, la violence domestique est toute forme d’agression physique ou morale que toute personne peut subir sous le toit familial. Il y a violence quand il y a force physique ou morale, contrainte ou ruse.

Diane Ondélé



L'Actualité en IMAGES
Vue du chantier de l'aérogare de Sibiti
Avenue du Palais Présidentiel
Arrivée des notables de la Lékoumou.jpg
Stade omnisports de Sibiti
Piste d'atterrissage de l'aéroport de Sibiti
Voirie urbaine voie d'accès à l'aéroport de Sibiti




Autres SUJETS du 20H TV Congo